AMBHHC - Accueil
AMBHHC - presentation
AMBHHC - activités
AMBHHC - Contact
AMBHHC - Adhésion
liens
AMBHHC - Liens
activites
AMBHHC - Sorties hebdomadaires
AMBHHC - lieux
AMBHHC - lieux
AMBHHC - Botanique
botanique
botanique
AMBHHC - Plantes culinaires
AMBHHC - arbres et arbustres
AMBHHC - La garrigue
AMBHHC - Couleurs automne
AMBHHC - Ecballium

AMBHHC - mycologie
AMBHHC - Lichens
AMBHHC - Reproduction des lichens
AMBHHC - Fiches lichens
AMBHHC - bibliotheque
AMBHHC - bulletin de liaison
AMBHHC - Catalogue des plantes vasculaires de l'Hérault
AMBHHC - fiches thématiques
Photos
poésies

Lichens

Connaître plantes et champignons pour les aimer, aimer leur richesse pour les protéger.

Association Mycologique et Botanique de l'Hérault et des Hauts Cantons

 Les lichens résultent de l’association très étroite d’une algue et d’un champignon. Ils sont considérés comme des organismes pionniers ayant colonisé la terre il y a une centaine de millions d’années, créant à leur mort un terreau qui a permis l’installation des mousses, des fougères et des plantes à fleurs.


Les lichens se rencontrent dans tous les milieux, depuis les roches marines en passant par les déserts arides jusqu’au sommet des montagnes.

 

On les rencontre sur les écorces d’arbres (qu’ils ne détruisent pas), sur les rochers, sur la terre, sur les mousses et même sur d’autres lichens.

 Ils ont une grande longévité (plusieurs siècles pour les lichens crustacés). 


On distingue 6 principaux  types de lichens :

1. Crustacés (formant une croûte fortement adhérente au substrat).

2. Foliacés (ressemblant à de petites feuilles facilement détachables).

3. Fruticuleux (lanières aplaties ou en forme de petites tiges).

4. Complexes, comprenant une partie primaire de type crustacé ou foliacé et une partie secondaire de type fruticuleux.

5. Gélatineux, noirs, coriaces mais friables à l’état sec, et présentant une masse gélatineuse à l’état humide.

6. Squamuleux (formés de petites écailles).

 

Les lichens sont très sensibles à la pollution atmosphérique. L’évaluation du degré de pureté de l’air se fait en fonction de certains lichens présents ou non sur l’écorce des arbres. 

Ils résistent à des températures extrêmes. Ils sont reviviscents (vivant au ralenti quand ils sont déshydratés, ils reprennent leur vie active en présence d’humidité) 

Leur croissance est très faible ; il ne faut donc pas les détruire mais les protéger.

Leurs variétés, leurs couleurs, leurs formes font apparaître sur les rochers et les arbres de magnifiques tableaux pour qui sait les regarder.

  

ambhhc.org

AMBHHC